top of page

L'art et le yoga ne font qu'un

L'art et le yoga ne font qu'un


En Inde, le yoga est lié à l'histoire des arts. Dans les écrits sacrés, la figure de Krishna maitrise à la fois le chant, la musique, la danse, le théâtre, la peinture...et bien d'autres domaines artistiques.

Siva, son fils Ganesha et Hanuman sont réputés pour avoir été des percussionnistes extraordinaires.

Shiva ne s'incarne t'il pas lui même en danseur cosmique sous le nom de Nataraja ?

Je mêle volontiers la pratique du yoga à d'autres médiums que sont la danse, le chant et d'autres pratiques créatives et d'épanouissement de l'être.

Ceci d'autant plus vrai lors des stages d'une demi journée, journée ou de deux jours.

Il est une évidence pour moi que quelle que soit ma pratique, mon intention est d'honorer la vie autant que ma propre existence, d'abolir le sentiment illusoire de séparation et de me relier aux mondes subtils. Ce sont aussi de puissants alliés pour faire de mon hypersensibilité une vraie richesse et ce qui me donne la force d'exprimer mes convictions et faire ma part de colibri.

Les disciplines se nourrissent mutuellement. Le yoga permet de faire émerger un espace intérieur plus vaste qui favorise la créativité tout comme le chant à l'unisson suscite la joie intérieure et rassemble les êtres. La danse et le yoga sont pour moi de la même essence.


Durant les ateliers et selon les thématiques, après un rituel pour célébrer la terre, les éléments et tous les êtres, les pratiquant(e)s sont invité(e)s à poser une intention ( répondre à un besoin du moment, à quelque chose qu'on veut voir se manifester), à explorer des postures en dynamique et statique au son du souffle pour intérioriser mais aussi au rythme du tambour pour activer les feux, la connexion à la terre et des ambiances sonores pour amener au lâcher prise.

Le chant en appel réponse pour faire naitre la joie, le chant de mantras et celui des voyelles sacrées pour nourrir les cellules et apaiser le mental seront aussi au coeur de la pratique

Les visualisations amènent à amplifier la conscience de la connexion terre ciel, à entrer en lien avec un élément, à ressentir en conscience la nourriture subtile par la respiration, par tous les pores de la peau et tous les sens.

Le sankalpa ( formulation d'un souhait ) vient amplifier le phénomène.

La danse au rythme du tambour pour se relier à la terre, la danse en prélude pour plonger plus aisément dans un asana font aussi parti des expériences possibles selon les thématiques abordées.

La pratique du collage est aussi une magnifique opportunité lors des stages de prendre plaisir à créer en toute simplicité et puiser dans cette création de l'inspiration bien après la séance. Elle est comme l'empreinte laissée par l'expérience vécue, une oeuvre contenant les processus de transformation en cours.

Je ne crois qu'en la douceur et la volupté pour peu à peu abandonner les cuirasses et se libérer de ce qui entrave notre plein épanouissement. C'est ainsi que je pratique et enseigne avec la tendresse d'une petite mère.


22 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page