top of page

Le yoga de mes rêves

Pratiquer le Yoga est pour moi un acte sacré.

Le yoga revêt un caractère d'autant plus sacré que j'ai commencé à m'y initier au départ brutal et prématuré d'un être immensément aimé qui lui même pratiquait le yoga depuis ses 18 ans. Rester relier à mon Gi, comme je pouvais pour retrouver du sens à vivre sur Terre sans lui, rester relier à lui par tous les moyens. Le yoga m'est apparu peu à peu comme une voie de connexion et de continuité avec ce qu'il avait déjà parcouru et qui s'était interrompu soudainement.

Et sachant que le mot yoga signifie se relier, mon impulsion à cette époque, je la ressens comme étant venue de mon âme et peut être aussi de son âme à lui...


Que de voies parcourues depuis 1994, de formations et de stages immersifs, parfois intenses pour parvenir à créer ma propre manière de faire, adaptée à ma sensibilité, ma vulnérabilité, ma singularité, mes rêves, mon amour pour la Terre et tout le vivant...

Une manière de faire, hyper douce, loin des dogmes et des injonctions du feel good qui ne font souvent que renforcer le sentiment de culpabilité pour, au contraire, vous ramener tendrement au coeur de votre être qui a tant besoin d'amour.

Nous avons tous et toutes tellement besoin d'amour et de tendresse. j'ai appris avec les épreuves de la vie qu'une seule personne est capable de vous donner l'assurance d'être toujours là pour vous, quelles que soient les circonstances, c'est vous-même.

Il n'existe pas de paroles d'amour prononcées par un.e autre qui a valeur d'éternité. Les sentiments humains sont infiniment fragiles et mouvants, influencés par la propre évolution des êtres et leur chemin à parcourir.

Le seul être qui peut veiller sur nous et nous assurer de son amour éternel, le seul qui sera la encore le jour de notre mort, c'est nous-même. Cela peut sembler triste. ça ne l'est pas. Pour celle et celui pour qui cela devient une évidence, c'est une prise de conscience amenant à ne plus être dépendant.e au niveau affectif, à ne plus attendre l'assentiment et le regard de l'autre pour se donner le droit d'exister, ça amène sur un chemin guidant vers la libération intérieure, à chercher en soi ses propres ressources, à développer sa sécurité intérieure et plus puissant que tout...Découvrir que l'amour est une énergie qui nait d'elle même et ne s'épuise jamais. Alors, ainsi, nous aimant plus nous-même, nous pouvons mieux aimer à notre tour avec l'esprit plus serein et cet amour que nous donnons nous revient au centuple. C'est bouleversant.


Après plus de deux décennies à explorer différentes formes de yoga , je l'éprouve et je le vis en résonance avec ma façon d'être au monde, ma sensibilité et mon amour pour la terre. Je ne fais aujourd'hui que transmettre ce que j'aurai aimé recevoir comme enseignement. Cette transmission est faite de toutes mes expériences dans la dimension spirituelle et artistique.

J'ai commencé mon immersion par le kundalini yoga. Ce qui m'a particulièrement touchée, au delà des pratiques énergétiques puissantes et du Tantra blanc, c'est le chant qui occupait une place très importante.

Durant le festival qui avait lieu chaque année à Loches durant 10 jours, je me souviens des chants sublimes après les asanas au lever du jour et lors des fêtes nocturnes. Il y avait même des pratiquants qui réveillaient les campeurs en jouant de la guitare pour les inviter à célébrer ce nouveau jour et la vie.  

Le Yoga Vedanta m'a permis de découvrir la voie dévotionnelle par les chants puissants, les rituels sacrés pour honorer une divinité et fait comprendre l'importance de la discipline intérieure. L'émergence de prises de conscience et les changements subtils ne peuvent naitre que par une pratique régulière qui devient une nourriture vitale à part entière, savoureuse et gourmande. J'ai aimé ce terme employé par une femme dont j'ai oublié le nom...Elle la nommait " déliscipline ".

De l'Ashtanga Yoga qui demande de grandes aptitudes physiques et de la volonté, j'en ai puisé le flux continuel entre les postures qui fait du yoga ce qu'il est pour moi... une danse...tout comme la vie est mouvement permanent et en perpétuelle métamorphose.

Le Natha yoga m'a permis de comprendre les postures d'un point de vue plus énergétique et chamanique. 

 Le yoga a pris sa source il y a des milliers d'années et les asanas s'inspirent en permanence de la nature, de la grande famille des êtres vivants dont nous faisons intimement parti et plus largement du cosmos, de l'univers. Nous sommes à nous seul un microcosme contenant chacun des éléments et l'infini des possibles. Pratiquer, c'est mettre de la conscience dans ce va et vient continuel entre ce qui se passe à l'intérieur de notre être et toux ceux celles qui nous entourent et auxquels nous sommes liés. 

 Pratiquante aussi sur le chemin néo chamanique, c'est tout naturellement que ces deux voies de beauté se sont rejointes dans ma pratique et ma transmission. 

Dans les postures, on cherche à capter l'énergie d'un animal, d'une plante ou de toute autre forme existante dans l'univers. Toute existence est énergie.

On investit les archétypes pour en saisir les qualités et affirmer notre présence au monde et réaliser que nos ressources intérieures sont infinies. Tout comme on part à la rencontre d'"animaux de pouvoir", d'alliés dans le monde subtil pour développer notre potentiel et nous libérer de conditionnements pour atteindre notre pleine autonomie.

 J'ai eu la chance en janvier 2023 de vivre une cure pranique qui a duré deux semaines et j'en suis revenue plus libre intérieurement, avec plus de foi, plus consciente du prana qui nourrit l'être en permanence du moment que j'y mets ma conscience  

Cette aventure qui n'en est qu'à son prélude vient enrichir mon enseignement.

Vous pouvez découvrir le court récit de cette expérience de cure pranique et d'autres articles inspirants sur le Yoga en parcourant mon blog.






6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Entendre l'appel de notre âme sauvage

Indomptable, elle est. Rugissante se fait si j'oublie trop de jours et dans trop de songes de l'écouter, de l'entendre. Entrer avec elle dans la nuit, aller débusquer chacune de mes ombres, prendre le

Comments


bottom of page